Genèse du projet du film documentaire sur Drubpön Ngawang "La récolte des souhaits"

Ce film retrace le parcours de la vie du vénérable Drubpön Ngawang Tenzin. Qui est-il? Pourquoi lui consacrer un film?

Drubpön Ngawang Tenzin est un maître spirituel œuvrant au sein d’une lignée du bouddhisme tantrique des régions himalayennes, la lignée Drukpa.
Ses ancêtres maternels et paternels appartenaient aux familles fondatrices du « pays du Dragon », le Bhoutan, son pays natal.

Il devient moine à l’âge de 8 ans; ses parents décident alors de le confier au chef de la Lignée Nyingmapa, Sa Sainteté Dudjom Rinpoché. Mais celui-ci décide que le destin de Drubpön Ngawang sera autre…
Il est envoyé au monastère de Darjeeling en Inde, dans l’ouest du Bengale, sous la protection de Son Éminence le 1er Thuksey Rinpoché. Nous sommes au début des années 60, au début de la période de l’exil des Tibétains qui durent quitter leur pays dans l’urgence et le dénuement.

Le vénérable Drubpön Ngawang Tenzin incarne un destin exceptionnel, celui d’un homme de Foi, détenteur d’anciennes traditions spirituelles. En 1989, il se retrouve par la volonté de son jeune maître spirituel, le 12ème Gyalwang Drukpa, en centre Bretagne, dans une ancienne ferme, pour y enseigner et transmettre le bouddhisme Vajrayana aux « occidentaux ». Il est alors âgé de 34 ans.

Quitter son pays natal et sa famille, abandonner ses habitudes, servir le Lama (le maître spirituel) servir le Dharma (la voie de sagesse) et se mettre au service de tous les êtres…
Cela fait partie des engagements qu’a suivi le Bouddha, et que Drubpön Ngawang Tenzin a décidé de suivre à son tour, en devenant d’abord moine bouddhiste, puis Lama ordonné, puis aujourd’hui maître de méditation, responsable de l’ensemble des centres européens de la lignée Drukpa.

Ce film ne traite pas du bouddhisme dans son aspect historique, philosophique ou spirituel, même s’il aborde ces thématiques. C’est avant tout le portrait d’un homme dévoué à son Maître, évoluant entre cultures orientale et occidentale. Il doit en effet sans cesse s’adapter, décrypter les codes de notre société, nos comportements afin de trouver les moyens de nous faire parvenir les enseignements du Bouddha.

Mais qu’est-ce qui a poussé ce Lama à venir en Bretagne si loin de son pays et des siens ? Quel a été son parcours durant toutes ces années passées en France ? Quels sont les difficultés auxquelles il s’est heurté ? Les différences culturelles, le climat, le langage, la nourriture, son confort sur place, l’isolement, le déracinement…

Il s’agit donc de retracer l’itinéraire de Drubpön Ngawang Tenzin, en démystifiant l’image que l’on peut se faire d’un maître spirituel. Comme nous, il traverse des moments de souffrances et de doute. Quels sont-ils ? Et comment les transcende-t-il ?

Malgré ses doutes et ses difficultés, comment parvient-il à ne jamais abandonner son dessein et à toujours suivre la volonté de son Maître ? Quel est ce lien si particulier qui le relie à son Maître? Quelle est l’origine de cette dévotion ?